Benvenuto a Christianismus - studi sul cristianesimo
Cerca
Argomenti
  Area utenti Pagina iniziale ·  Novità ·  Scaricamenti ·  Collegamenti ·  Classifiche ·  Archivio  
Sezioni
· PAGINA INIZIALE
· Il Gesù della storia
  e i suoi seguaci
· Il giudaismo
· L'Antico Testamento
· Il Nuovo Testamento
· Gli apocrifi
· Qumràn
· Letteratura cristiana
  antica
· Incredibile...
  ma falso!
· Recensioni e schede bibliografiche

Christianismus


Per conoscere il progetto Christianismus

· Presentazione
· Andrea Nicolotti
· Gli autori
· I volontari
· Sostienici
· Contattaci


Documento: Nicolotti, I Templari e la Sindone (recensione)
Messo in linea il giorno Mercoledì, 17 dicembre 2014
Pagina: 1/1


Nicolotti, I Templari e la Sindone (recensione)

Tratto da su «Revue d'histoire ecclésiastique» 106/3-4 (2011), pp. 858-859.

Recensione di A. Nicolotti, I Templari e la Sindone. Storia di un falso, Roma, Salerno, 2011.

Robert Vinas

De nombreux auteurs se sont efforcés, en vain jusqu'ici, de démontrer l'authenticité et l'antiquité du saint Suaire. Il n'est donc pas surprenant de voir que les Templiers, qu'une certaine histoire veut faire intervenir à tout propos, sont à leur tour utilisés, surtout à partir des publications de Ian Wilson, dans la controverse qui s'est élevée à propos de l'origine de ce tissu, et qu'on veuille leur faire jouer un rôle dans son acquisition et sa conservation. Andrea Nicolotti commence par démontrer que l'existence du suaire de Turin ne peut être prouvée avant la deuxième moitié du 14e siècle, donc un bon demi siècle après la disparition du Temple historique. Il note également que cette « relique » est loin d’être unique, mais que des suaires se retrouvent partout autour de la Méditerranée, à Rhodes, Chypre, en Grèce et aussi en France. Son ouvrage, dans une démarche scientifique rigoureuse, s'attache ensuite à étudier successivement chacune des théories échafaudées en relation avec les Templiers, dont il effectue une analyse et un commentaire sans concession. Le chapitre entier consacré au « bafomet », la fameuse idole des Templiers, et aux conditions dans lesquelles elle aurait été adorée par les frères, illustre bien sa méthode. Reprenant à son tour mot à mot, après Barbara Fraie, le texte des interrogatoires de Carcassonne, il en propose une lecture bien différente, en montrant par exemple que le mot fustaneum ne peut s’appliquer qu’à un morceau de bois et non un tissu, ce qui exclut toute allusion à un éventuel suaire, et qu'il désigne plutôt une tête en bois. Peut-être pourrait-on regretter que les deux érudits, qui prennent le texte absolument à la lettre malgré l'état actuel du document, ne semblent pas accorder assez d'importance aux conditions dans lesquelles il a été produit: car les frères interrogés à Carcassonne ont dû répondre, comme tous les Templiers, à des questions élaborées à partir des aveux arrachés sous la torture aux Templiers de Paris, et qu’ils ont été eux-mêmes torturés dans le seul but de les faire avouer à tout prix. On oublie trop que là où il n'y a pas eu de torture, comme au Masdéu en Roussillon, on n'a obtenu aucun aveu donc aucune allusion à un « bafomet » ou à un suaire ... Les chapitres suivants sont consacrés à la réfutation des exemples donnés en particulier par Ian Wilson et Barbara Frale pour établir une relation entre Suaire et Templiers à partir d'objets comme les sceaux des templiers, le linge de Templecombe, ou des textes comme la Chronique de Saint-Denis. Le dernier chapitre évoque enfin le cheminement du Suaire depuis l’époque où il serait tombé entre les mains des Templiers. En fait, ce livre bien documente et rigoureux est une œuvre utile de démystification. Il fait un sort aux élucubrations des faussaires, des imposteurs et des rêveurs de l’Histoire. Si Umberto Eco, dans Le Pendule de Foucault, a voulu épingler le phénomène du mythe templier par la satire, Andrea Nicolotti de son côté, en s'appuyant sur l'exemple du Suaire de Turin, poursuit le même but, mais avec le sérieux de l'historien authentique.

 
Opzioni

 Stampa Stampa


Argomento


Spiacente, non sono disponibili i commenti per questo articolo.
 

 

Christianismus.it - © Tutti i diritti riservati - Copyrights reserved - Omnia iura reservantur
È vietata la riproduzione e diffusione non autorizzata dei contenuti del sito, fatta eccezione per l’uso personale. 


Sito internet realizzato da:
E' una TRX Idea...


Sito realizzato con PHP-Nuke